Qiu Xiaolong : Visa pour Shanghai (2004) - Inspecteur Chen 2 - Epub : Roman politico policier/Thriller/Triades Chinoises/Migration et rééducation/* Polar à la sagesse Confucéenne*

Téléchargement & Détails

Téléchargement Anonyme

Nous vous recommandons fortement l'utilisation d'un VPN pour télécharger vos torrents en toute sécurité & anonymat :

Accéder au VPN
Télécharger Télécharger le torrent
Mots clés ePub Français Policier Thriller
Seeders 18 Leechers 0 Complétés 22
Informations Voir les informations
Fichiers 1 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler
41uuwxe2vZL._SX302_BO1,204,203,200_.jpg
Visa pour Shanghai
Qiu Xiaolong

Deuxième enquête de l'inspecteur Chen


Des poulpes, des tortues d’eau, des poissons vivants baignaient dans des bassines en bois ou en plastique. Des anguilles, des cailles, des cuisses de grenouilles cuisaient dans des woks. Ils trouvèrent une table vide devant un petit bar, et Chen tendit à sa coéquipière un menu corné et graisseux. Après avoir lu la liste des mots inconnus, elle renonça.
- Choisissez pour moi. Je ne connais aucun de ces plats.
Chen commanda une portion de bouchées au porc haché, des beignets de crevettes à carapace transparente, des bâtonnets de tofu fermenté, de la bouillie de riz avec un œuf dit « de mille ans », du tofu frais saupoudré de ciboule. Le tout servi en petit plats individuels. 
- On dirait un banquet, remarqua-t-elle
- Et il coûte bien moins cher qu’un petit déjeuner continental à l’hôtel.
Le tofu fermenté arriva en premier, de petits cubes enfilés sur des brochettes en bambou, comme un chiche-kebab. Dès les premières bouchées, elle apprécia la saveur forte et exotique.
- La nourriture a toujours représenté une part importante de la culture chinoise, marmonna Chen, la bouche pleine. Comme dit Confucius : Aimer chair et bonne chère est inhérent à l’homme. (Visa pour Shanghai)





Synopsis

Il y a ceux qui veulent rejoindre les États-Unis coûte que coûte, parfois même au prix de leur vie. Et ceux qui veulent parcourir le chemin inverse pour démanteler les réseaux, qui jettent sur les côtes des cargos chargés d'hommes. Mais il ne suffit pas d'aller à Shanghai pour contrer les puissantes triades. Car la donne est embrouillée, comme le sont les relations internationales.
Washington doit ramener la femme d'un passeur chinois, condition exigée par ce dernier pour qu'il témoigne dans un procès contre l'immigration clandestine. Pékin veut sauver la face et le camarade inspecteur Chen, appelé à l'aide par le Parti, doit servir d'interprète et de guide a Catherine Rohn, l'inspectrice américaine envoyée sur place. Mais voilà, la femme du passeur disparaît, et Chen n'entend pas non plus lâcher une affaire en cours pour les beaux yeux du FBI...





Avis de lecteurs

Lire Visa pour Shangaï, c'est se promener dans la Chine des années 90, sous l'ère de Deng Xiaoping. Sous l'influence de la politique de "La porte ouverte", le pays subit des transformations en profondeur et hésite entre traditions et modernité.

A Shangaï coexistent petites officines d'herboristerie et salles de karaoké, employés vivant dans la misère, entassés dans des appartements insalubres et exigus et "gros sous" qui se sont essayés au capitalisme et ont fait fortune dans les affaires.

C'est aussi une ballade dans les ruelles de la vieille ville, dans les restaurants chics ou les gargottes. L'inspecteur Chen, fin gourmet, nous fait découvrir les mets les plus exotiques et les thés les plus raffinés.

Et bien sûr, il y a aussi l'enquête... Cette fois, Chen doit servir de guide à Catherine Rohn, policière américaine chargée du transfert d'une jeune femme vers les Etats-Unis afin de démanteler un réseau d'immigration clandestine. Mais Wen a disparu de son village et la police ne semble pas être seule sur ses traces. En effet, les puissantes triades la recherchent également pour empêcher son mari d'être témoin dans un procès.

L'inspecteur Chen va avoir bien du mal à mener à bien ses recherches, tiraillé entre ce qu'il pense devoir faire et ce que veut le Parti. En Chine, tout est politique et Chen doit sans cesse nager entre deux eaux pour faire son travail tout en respectant la ligne de conduite fixée par le Parti qui n'est pas toujours très clairement énoncée.

A travers le destin de Wen, Qiu XIAOLONG nous raconte aussi l'histoire de "ces jeunes instruits" envoyés à la campagne pour être "rééduqués" lors de la révolution culturelle, ces vies brisées, ces espérances déçues...

Bref, ce livre ne se contente pas d'être un polar. Il est riche d'enseignements sur la Chine, son histoire, sa géographie, sa politique, ses traditons. Une bonne façon d'aborder la littérature chinoise qui est parfois un peu ésotérique. (Sandrine57 - Amazon-)





Critique ici (blog) : Visa pour Shanghai




Informations sur l'auteur

7131.jpeg

Qiu Xiaolong est un auteur chinois de romans policiers, poète et amateur de taï chi.

Son père, professeur, est victime des gardes rouges pendant la Révolution culturelle vers 1966 et lui-même est interdit d’école. 

En 1988, il rejoint l'Université Washington de Saint-Louis dans le Missouri pour y poursuivre ses études. Alors qu'il devait rester une seule année aux États-Unis, il décide de s'y installer après les manifestations de la place Tian'anmen en 1989.

Il obtient son MA en 1993 et son doctorat en littérature comparée en 1995. Il a été professeur associé à l'Université Washington de Saint-Louis de 1996 à 2005. 

C’est en anglais qu’il écrit la célèbre série policière mettant en scène l’inspecteur Chen Cao dont le premier tome et son premier roman, "Mort d'une héroïne rouge" (Death of a Red Heroine) est publié en 2000 et obtient le Anthony Award en 2001.

Ses romans décrivent par le menu la vie à Shanghai sous le régime de Deng Xiaoping en mêlant intimement politique, vie courante et intrigue policière : la cuisine et la gastronomie, la crise du logement, les difficultés de transports, la corruption, la politique et l’omniprésence du Parti, les bouleversements de la Chine moderne, tout cela vient enrichir de manière pittoresque les enquêtes de l'inspecteur Chen Cao.

Traduits dans vingt pays, ses livres se sont déjà vendus à plus d’un million d’exemplaires à travers le monde.

Qiu Xiaolong vit à Saint-Louis avec sa famille. 








Shanghai-4.jpg

Shanghai: The Vigor in the Decay  - livre de Ian Johnson (photos)








Titre : Visa pour Shanghai
Auteur : Qiu Xiaolong
Date de parution : 2004
Editeur : Points , collection PTS Policiers
Nombre de pages : 384
Format du fichier : Epub
Taille du fichier : 348 Ko

Commentaires

Derniers commentaires

Aucun commentaire à afficher