Berenice de Jean racine MeS Jean-Louis Martinelli 2010 Fr DvD RIP .avi

Téléchargement & Détails

Téléchargement Anonyme

Nous vous recommandons fortement l'utilisation d'un VPN pour télécharger vos torrents en toute sécurité & anonymat :

Accéder au VPN
Télécharger Télécharger le torrent
Mots clés Français (VFF/Truefrench) DVDrip [Rip depuis DVD-R] PC/Platine/Lecteur Multimédia/etc 2D (Standard) Théatre
Seeders 7 Leechers 0 Complétés 7
Informations Voir les informations
Fichiers 1 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler

Berenice de Jean racine - Mise en scène de Jean-Louis Martinelli 2010

18080104021423603815830942.jpg

Replongeant pour l’occasion dans les vers du dramaturge, Jean-Louis Martinelli a souhaité confier le rôle délicat de Bérénice à Marie-Sophie Ferdane, pensionnaire de la Comédie Française, tandis que Patrick Catalifo incarnait le personnage de Titus.

Dans une mise en scène de facture extrêmement classique, prenant le parti pris de la sobriété pour laisser place à l’émotion, les deux comédiens nous invitaient ce soir-là à écouter la langue si singulièrement riche de Racine, espérant par la même occasion nous entraîner dans leur passion.
Mais les cœurs sont instables et rien n’est moins aisé que de réussir à tous les conquérir, libre alors à chaque spectateur de succomber...


18011612160723603815467381.jpg
Texte : Jean Racine
Mise en scène : Jean-Louis Martinelli
Assistante à la mise en scène : Emanuela Pace

Interprétation : Patrick Catalifo (Titus)
Marie-Sophie Ferdane (Bérénice)
Zakariya Gouram (Paulin)
Hammou Graia (Antiochus)
Mounir Margoum (Arsace)
Luc-Martin Meyer (Rutile)
Sylvie Milhaud (Phénice)

Durée : 2 h 20 min
Genre : Théâtre de répertoire
Créé au Théâtre Nanterre - Amandiers le 13 septembre 2006
Langue : Français fr_FR.png
Sous-titre : Aucun
Hébergeur : mini_18011612284723603815467401.png
Total du post : 1,37 Gio
Format : Audio Video Interleave at : 1 393 kb/s
Vidéo : MPEG-4 Visual at : 1 255 kb/s Aspect : 656 x 400 at 25,000 Im/s
Audio : MPEG Audio at : 128 kb/s Infos : 2 canaux, 48,0 kHz



18011612160723603815467382.jpg
Tout semble acquis dès le début de la pièce.
L’intrigue, dès lors, consistera en retardements successifs jusqu’à la séparation ultime. Antiochus, l’Oriental, l’ami de toujours, l’amoureux silencieux : "je me suis tu cinq ans" choisit ce moment pour enfin déclarer son amour à Bérénice, qui persiste dans l’illusion, en pensant que Titus va l’épouser et renoncer à l’Empire, l’unique objet de son ressentiment.

Pas de sang, pas de violence exacerbée dans cette tragédie. Un homme sacrifie sa passion à son devoir. C’est une tragédie de l’amour et de renoncement, un drame passionnel sur fond politique.

À vos Bonheurs, à vos Classiques, Prêts ! Partez !


18011612160723603815467380.jpg

Commentaires

Derniers commentaires

  • utilisateur

     Teodore

    458.30Go - 114.61Go

    Ajouté par Teodore il y a 1 heure

    c'est un post répondant à une demande formulée il y a moins de vingt-quatre heures

    nous petits enfants de la tragédie
    remercions la lumière de nous éclairer sur notre sort
    qui trouve grâce aux artistes et au peuple,
    un médiacteur zélé qui ouvre la porte invisible
    gardant l'original sacré, secret en corps,
    jusqu'à tant que nous déjouions toutes les ruses du monde

    et si si une telle célérité existât 
    par de doux services ça ira
    alors va d'où que tu viens
    tout est renouvellé
    le rideau se lève à nouveau dans la vallée des larmes
    pour ta joie relevée de l'âme

    Dernière édition par Teodore il ya 1 heure